Retour au sommaire de PlayerMath
Le fonctionnement de PlayerMath en animation Flash COMMENT
CA MARCHE
Accédez au formulaire d'abonnement VOUS
ABONNER
Pour contacter l'équipe Playermath NOUS
CONTACTER
Les réponses aux questions F.A.Q




ORIENTATION > > FONCTION PUBLIQUE

  • Vous êtes fonctionnaire, en poste ou non, et vous souhaitez connaître toutes vos possibilités de carrière.
  • Le schéma ci-dessous présente l'organigramme général des concours en France.
  • Cliquez sur un des liens ci-dessous pour accéder aux différentes rubriques.






    A) Les différentes catégories de la fonction publique :


    LA FONCTION PUBLIQUE

    Il existe en France trois grandes fonctions publiques : la fonction publique d'État, la fonction publique territoriale et la fonction publique hospitalière qui, ensemble, totalisent près de 4,5 millions de fonctionnaires. La fonction publique d'État comprend environ à l'heure actuelle 2 200 000 agents, la fonction publique territoriale comprend environ 1 500 000 agents et la fonction publique hospitalière 850 000 agents. À cela se rajoutent La Poste et France Télécom qui comprennent environ 440 000 agents. Elles sont fondées sur un statut général commun fixant les droits et les obligations des fonctionnaires ; chaque fonction publique est régie par des dispositions particulières à caractère national. Les emplois de la fonction publique sont répartis en trois catégories hiérarchiques, chaque catégorie étant elle-même constituée de plusieurs corps d'emplois pour la fonction publique d'état ou cadres d'emplois pour la fonction publique territoriale. Et à côté, on trouve également un statut particulier pour les agents de la ville de Paris.
    Ce dernier définit les modalités d'accès, de déroulement de carrière, de formation, de promotion de mobilité au sein de cette fonction publique particulière. Il précise aussi les fonctions exercées par les fonctionnaires qui y sont soumis."

    Les trois fonctions publiques

    Les différentes fonctions publiques ont vu leur statut général unifié par la loi du 13 juillet 1983 (titre I - statut général) tout en précisant et préservant les spécificités de chaque fonction publique (titre II pour l'État, titre III pour la territoriale et titre IV pour l'hospitalière).

    a.1) La fonction publique d'État (FPE)

    Présentation

    La fonction publique d'état rassemble les administrations centrales (les services centraux des ministères) qui dirigent et assurent les grandes missions de l'État : enseignement, finances, armée, santé… et les services déconcentrés de l'État, antennes des ministères implantées sur l'ensemble du territoire : les rectorats, les perceptions du Trésor, les directions régionales et départementales des affaires sanitaires et sociales…
    Emploi
    La fonction publique d'État compte plus de 3 000 000 d'agents qui se répartissent entre les administrations centrales (ministères) et les services déconcentrés.
    L'Éducation nationale, avec 1 410 000 agents (dont 900 000 enseignants) représente à elle seule plus de la moitié des emplois de l'État. Viennent ensuite les ministères de la Défense (près de 425 000 personnes) et de l'Économie (près de 180 000 personnes).
    45 % des fonctionnaires de l'État appartiennent à la catégorie A, 26 % à la catégorie B et 29 % à la catégorie C. Mais des différences existent entre ministères. Si l'Éducation nationale, l'Économie ou la Défense, par exemple, recrutent une majorité de personnels de catégorie A, l'intérieur ou l'Équipement recherchent plutôt des agents de catégories B et C.
    En terme de recrutement, trois ministères arrivent largement en tête : l'Éducation nationale qui propose, chaque année, près de 60 000 postes dont 25 000 dans l'enseignement. Vient ensuite le ministère de l'Économie et des Finances qui recrute massivement pour ses directions des impôts, des douanes et du Trésor. Troisième recruteur, le ministère de l'Intérieur qui concentre ses recrutements dans la police nationale (gardiens de la paix, lieutenants et commissaires de police).

    Notre sélection de sites

    Ministère de la fonction publique, de la Réforme de l'État et de l'Aménagement du territoire : www.fonction-publique.gouv.fr
    Service public, le portail de l'administration française : www.service-public.fr
    Assemblée nationale : www.assemblee-nationale.fr
    Sénat : www.senat.fr

    a.2) La fonction publique territoriale (FPT)

    Présentation

    La fonction publique territoriale recouvre trois niveaux d'administration décentralisée : la région qui intervient essentiellement dans les domaines de planification et d'aménagement du territoire, d'éducation et de formation professionnelle…; le département qui a des pouvoirs dans l'action sanitaire et sociale, le développement économique et l'éducation…; et la commune qui exerce ses compétences dans les secteurs du logement, de la voirie, de l'urbanisme, des écoles, du sport…
    À côté, 18 000 établissements publics locaux proposent des emplois dans les districts : syndicats intercommunaux, offices publics d'HLM, centres communautaires d'action sociale…

    Emploi

    La fonction publique territoriale rassemble 1 619 000 agents dans 26 régions, 100 départements, 36 773 communes. Éducation, social, urbanisme, pollution, sécurité… ce sont, chaque année, plus de 17 000 emplois qui sont offerts dans les secteurs les plus variés couvrant une large gamme de métiers classés en huit filières : administrative, technique, culturelle, médico-sociale, sportive, animation, incendie et secours, police municipale… Au total 270 métiers accessibles par concours à tous les niveaux.
    Contrairement à la fonction publique d'État, près de 8 fonctionnaires territoriaux sur 10 appartiennent à la catégorie C. Avec près de la moitié des effectifs, la filière technique reste la plus pourvoyeuse d'emplois, suivie de la filière administrative, l'animation et la culture.

    Notre sélection de sites

    CNFPT (Centre national de la fonction publique territoriale) : www.cnfpt.fr
    Centres départementaux de gestion de la fonction publique territoriale : www.centresdegestion.org
    Les concours de la ville de Paris : srv.paris.fr/icinet

    a.3) La fonction publique hospitalière (FPH)

    Présentation

    La fonction publique hospitalière comprend les établissements publics qui dépendent des communes, des départements ou de l'État ainsi que l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris et de Marseille et les hospices civils de Lyon... Elle rassemble les centres hospitaliers, les maisons de retraite publiques, les établissements publics d'aide à l'enfance, les centres médico-éducatifs, les centres d'adaptation ou de réadaptation sociale…

    Emploi

    La fonction publique hospitalière rassemble 830 000 agents répartis dans 1 100 établissements et regroupe plus de 100 métiers.
    À côté du personnel médical (médecins, dentistes, pharmaciens, biologistes…) qui n'est pas soumis à ce statut, on distingue le personnel administratif, le personnel soignant et éducatif (infirmiers, assistants sociaux, diététiciens…) et le personnel technique (ouvriers et techniciens).
    En terme d'effectifs, le personnel soignant vient largement en tête (70 %). Les personnels de catégorie B prédominent chez les personnels soignants, ceux de catégorie C chez les personnels techniques.
    Dès maintenant et dans les prochaines années, un recrutement massif est prévu à tous les niveaux.

    Notre sélection de sites

    Le ministère de la Santé, de la Famille et des Personnes handicapées: www.sante.gouv.fr
    Assistance publique des hôpitaux de Paris : www.ap-hop-paris.fr
    Hospices civils de Lyon : www.chu-lyon.fr
    Assistance publique des hôpitaux de Marseille : www.ap-hm.fr

    a.4) Les organismes publics

    Présentation

    Les organismes publics se composent d'une palette d'établissements et d'entreprises publics :

    • des établissements à caractère administratif (ANPE, Caisse des dépôts et consignations, Météo-France…), à caractère scientifique, culturel et professionnel comme les universités, à caractère scientifique et technologique (CNRS, INRA…), à caractère industriel et commercial (Commissariat à l'énergie atomique, ONF, Opéra de Paris…).

    • Parmi les entreprises publiques, on distingue les entreprises nationales appartenant à l'État comme Air France, la Seita, France télévision… et celles qui ont une gestion largement soumise au droit privé comme EDF-GDF, la RATP, la SNCF, les chaînes publiques de télévision… Les caisses de Sécurité sociale assurent une mission de service public mais sont de droit privé (à l'exception de la Caisse nationale de sécurité sociale qui est un établissement public administratif).

    Emploi

    Les organismes publics : difficile de faire un état de l'emploi qui soit significatif : les effectifs n'ont rien de comparable entre l'Office national des forêts (ONF), l'EDF-GDF, le CNRS ou la SNCF… et les perspectives de recrutement diffèrent largement d'un organisme à l'autre.
    Les salariés sont assimilés fonctionnaires pour certains, plus éloignés du statut public pour d'autres.

    Notre sélection de sites

    EDF-GDF : www.edf.fr, www.gazdefrance.com
    SNCF : www.sncf.com
    RATP : www.ratp.fr
    Air France : www.airfrance.com
    Aéroports de Paris : www.parisairports.com




    B) Les différentes catégories de fonctionnaires :


    Les trois catégories de fonctionnaires

    L'ensemble de la fonction publique est distribuée en trois catégories hiérarchiques (A, B et C), elles-mêmes constituées de très nombreux corps correspondant généralement aux diverses filières des métiers.

    CATÉGORIE A : Emplois de direction, de conception et d'encadrement
    CATÉGORIE B : Emplois d'application et de rédaction
    CATÉGORIE C : Emplois d'exécution

    L'accès à chacune de ces trois catégories par concours externe se fait selon le niveau de diplômes des candidats. Pour la catégorie A : diplôme de l'enseignement supérieur (licence, maîtrise, diplôme d'ingénieur ou doctorat). Pour la catégorie B: Baccalauréat ou équivalent. Pour la catégorie C : pas de conditions de diplôme ou en général CAP/BEP ou Brevet des Collèges.

    Par ailleurs les concours internes, ouverts aux agents justifiant notamment de certaines conditions d'ancienneté, permettent mobilité et promotion au sein de la fonction publique.

    LA CARRIÈRE DU FONCTIONNAIRE

    La fonction publique française est une administration de carrière. Tout au long de sa vie professionnelle, le fonctionnaire va pouvoir progresser en échelon et en grade. Le principe de séparation du grade et de l'emploi garantit indépendance et mobilité au sein de la fonction publique. Depuis son recrutement et jusqu'à sa retraite, la carrière du fonctionnaire est soumise à un ensemble de dispositions statutaires fixées par la loi et par les règlements.

    Le recrutement

    Le concours est le principal mode de recrutement des fonctionnaires (près de 90% des agents civils de l'État sont recrutés par concours). Prévu par la loi, le recrutement par voie de concours garantit à tous les citoyens l'égalité d'accès à la fonction publique. Chaque année, près de 40 000 emplois sont ainsi proposés par les différents concours externes

    Source : http://www.carrieres-publiques.com/




    C) Les différentes concours de la fonction publique :



    Deux types de concours existent :

    • les concours externes sont ouverts aux candidats possédant un niveau de diplôme déterminé ;

    • les concours internes sont ouverts aux fonctionnaires et aux agents publics ayant accompli une certaine durée de services dans l'administration.

    Pour certains cadres d'emplois, un troisième concours est ouvert aux personnes justifiant d'une expérience en qualité d'élu local, de responsable d'association ou d'une ou plusieurs expériences professionnelles de droit privé, pendant une certaine durée. Les titulaires de contrats emplois-jeunes peuvent avoir accès à ces troisièmes concours.

    Les épreuves du concours : deux étapes

    Les épreuves varient d'un concours à l'autre, mais leur déroulement se fait, pour la plupart des concours, en deux étapes :

    • des épreuves d'admissibilité spécifiques à chaque concours, mais qui présentent souvent des constantes dans la forme : une composition de culture générale dont le sujet peut être plus ou moins proche de la spécialité du concours, une composition sur une spécialité liée au concours : épreuve de mathématiques appliquées, français, histoire, statistiques, comptabilité… par exemple, un résumé de texte ou un commentaire de texte qui demande souvent de s'y être entraîné, une note de synthèse. Certains concours ajoutent des études de cas, des épreuves pratiques professionnelles (mécanique, comptabilité hospitalière, dossier technique…).

    • des épreuves d'admission, après réussite aux épreuves d'admissibilité. Épreuves orales le plus souvent qui consistent à évaluer les qualités de communication des candidats, leur motivation et leurs connaissances. On retrouve, à ce niveau, les matières essentielles de l'écrit. L'entretien avec un jury reste l'épreuve la plus classique : ce peut être un exposé sur un sujet d'ordre général, une conversation à partir d'un texte….

    Les concours de la fonction publique territoriale sont organisés soit par le CNFPT, soit par les centres de gestion départementaux, soit par les collectivités locales non affiliées à ces centres (grandes collectivités).

    Trois catégories existent, en fonction du niveau de diplôme requis pour le concours externe :

    • catégorie A : niveau bac + 3 ou bac + 5

    • catégorie B : niveau baccalauréat ou bac + 2

    • catégorie C : niveau inférieur au baccalauréat.

    Vous pouvez trouver tous les renseignements ( dates , calendrier, conditions d'inscription , postes offerts etc ….) Sur Source : http://www.cnfpt.fr/pages_local/index.phtml


  •